Mémoire de fin d'études

Le pain est un sujet à la fois terre à terre, poétique, et éminemment politique. Bien qu’il soit un aliment qui engage des notions de partage, de transmission d’un savoir-faire et de commensalité, sa consommation est aujourd’hui controversée. Comment se fait-il que nous devenions intolérants à des aliments de base tels que le pain? Qu’est devenu le pain à l’âge de la production industrielle et quels sont les enjeux à se réapproprier cet aliment aujourd’hui?

Je me suis intéressée au travail de professionnels qui se ré-approprient cet aliment et sa production par le biais d’itinéraires en rupture, qui s’ouvrent vers l’avenir. Des entretiens introduisent chaque partie de cette recherche. Conçus comme des portraits d’activités contemporaines dans la boulangerie, ces entretiens viennent structurer et articuler l’approche socio-économique et anthropologique du pain de mon propos général.

Écriture, mise en page et reliure.

Entretiens avec Frédéric Pichard, La Maison Pichard, Jean Bonnefille, Boulange Palabres, Rachid, La Conquête du Pain, Domitille Flichy, Farinez-vous et Maxime Bussy, Le Bricheton.